Tu as déjà un compte ? Connecte-toi !
Pas encore inscrit ? S'inscrire en 1 clic.
Actualités Pioneer est en feu

Publié le août 11th, 2014 | par Aken

Pioneer est en feu, AKAÏ attaque et Allen & Heath lève le doigt

Tags: , , , , , 1

Alors que les constructeurs de matériel de DJ semblent se la couler douce au soleil après avoir annoncé leurs quelques nouveautés de la saison, Pioneer adopte une attitude hyper agressive en inondant littéralement le marché de ses produits. Petite revue des dernières annonces et sorties de la semaine.

DDJ-sxzrtpodfui

Souvenez-vous, après la sortie du contrôleur DJ 4 decks DDJ-SX il y a environ 2 ans, Pioneer s’est décidé à décliner son offre des contrôleurs DJ all-in one. Nous avons donc hérité du DDJ-SR (le 2 decks), du DDJ-SB (le cheap) et du DDJ-SZ (Le hardcore master premium plus). Il y a quelques jours, Serato annonçait l’arrivée future du DDJ-SX2 (octobre 2014), le successeur du SX doté des mêmes pads colorés que le SZ mais aussi de contrôles permettant d’utiliser la toute nouvelle fonction de Serato, le Serato Flip. Serato Flip est grosso modo un enregistreur de loops doté de 6 slots et qui permet d’enregistrer ses performances aux pads. Il n’a pas l’air d’enregistrer l’audio, mais plutôt les actions, ce qui ouvre la voie à des améliorations potentiellement très intéressantes. Le SX2 est ainsi le premier contrôleur à intégrer cette fonctionnalité, et devient en même temps un sérieux concurrent du très onéreux SZ (1000 $ vs 2000 $). Il se pourrait donc qu’un DDJ-SZ2 voit le jour dans un avenir peu lointain, et, pour toutes ces raisons, il se pourrait aussi bien que le prix des DDJ-SZ baisse très prochainement sur le marché de l’occasion !

Ce move de Pioneer n’est pas anodin, on sent que la firme exprime la volonté d’être la marque qui exploite le mieux le logiciel Serato. En faisant cela Pioneer montre ses muscles à Native Instruments, qui domine le marché depuis un petit moment déjà avec sa lignée Traktor, composée de l’excellent logiciel Traktor et de ses contrôleurs S2 et S4 (tous déjà en “mkII”). Pioneer marque en quelques sortes son territoire, puisqu’il ne fait, dans ce cas là, qu’adapter sa démarche basée sur le DJaying traditionnel aux nouvelles technologies. Native instruments, qui s’est rapidement lancé dans la modularité, est un peu pris en étau. Le marché controllerist est peuplé par la concurrence (Novation, Livid, AKAÏ, etc.) tandis que le marché DJ est sagement accompagné par Pioneer. Mais ce n’est pas tout…

AKAÏ ouvre un nouveau front

En effet, AKAÎ, qui équipe notamment Ableton avec le Push, concurrent direct de Maschine, et qui fourni les pads pour certains autres concurrents, comme Numark, vient d’annoncer deux petits contrôleurs dédiés aux effets, samples, loops, mixer, etc. Le premier se nomme AMX et est un midi mixer 2 channels relativement standard, puisque c’est un type de modèle déjà proposé par de nombreuses marques. Il est cependant particulièrement bien détaillé et a l’air solide mais surtout, il possède une carte son. Son prix est donc modérément cher, puisqu’il devrait être vendu à 250 $.

L’AFX est un contrôleur dédié à la performance. Il est donc composé de 8 pads surmontés de 2 sections d’effets. Tout en haut se trouve un touchstrip horizontal et de nombreuses couleurs participent aux retours visuels. Il possède également la fonction Serato Flip, dont nous parlions plus tôt. Du point de vue de l’organisation des contrôles dans l’espace, elle semble être pensée différemment de ce qui est généralement présenté dans ce types de contrôleurs. Il s’agit là d’un véritable decks “moderne”, c’est à dire aussi sans jog wheel, qui serait sûrement parfait s’il n’obligeait pas de faire un choix entre les hotcues, les slices, fx, etc. Le prix est là encore raisonnable pour un appareil comportant huit pads, une vingtaine de boutons, neuf knobs et un touchstrip (200 $).

Allen & Heath court dans l’autre sens

Toujours dans la même catégorie de contrôleur que l’AMX, parmi les plus solides des contrôleurs du marché se trouve les Xone:K2, un midi mixer 4 voies doté d’une carte son. Ce dernier peut s’obtenir pour 250 $. Allen & Health a annoncé la sortie du K1, la version sans carte son du K2. Le prix n’a pas encore été indiqué, mais la différence devrait normalement être d’au moins 75-100 $.

Quel contrôleur vous convient le mieux ? Dites-le dans les commentaires en bas !


Revenir en haut ↑